Feux de forêt : les risques en Sud-Grésivaudan

Par Céline MAZET | Publié le 17 août 2017 à 00h00 | Modifié le 23 août 2017 à 17h25 | Vu 663 fois
Feux de forêt : les risques en Sud-Grésivaudan
Feu de broussailles en avril dernier sur la colline de Parménie à Tullins - © Daniel Heyman

Depuis une dizaine de jours, plus de 7000 hectares de forêt ont été ravagé par les flammes dans le sud-est de la France. Le département de l'Isère a été classé en alerte sécheresse et en période rouge pour les feux de forêt.Quels sont les risques de feux de forêt en Sud-Grésivaudan ?

Le lieutenant Frédéric Delègue, chef du centre d’incendie et de secours (CIS) Sud-Grésivaudan et chef de la caserne de pompiers de Saint-Marcellin, explqie que le risque de feu de forêt est plutôt modéré sur notre territoire: « Le Sud-Grésivaudan est relativement épargné par les feux de forêts."

Il précise que l’an dernier, le CIS du Sud-Grésivaudan est intervenu sur une trentaine de feux de végétaux comme par exemple des feux de chaume en période de moisson ou des feux d’entretien (écobuage) d’une parcelle non maîtrisés. « Depuis 2003, année de la terrible canicule où le Néron (Chartreuse) et le mont Barret (Pont-en-Royans) ont brûlé,  nous n’avons pas connu de gros feux de forêts. Mais avec le réchauffement climatique, plus on avance dans le temps, plus les risques de feu de forêts évoluent vers le nord de la France.(...) Souvent, les gens n’ont pas conscience des risques d’incendie qui sont démultipliés avec la sécheresse. Même s’il y a des orages, les sols restent très secs et les risques de départ de feu sont majeurs. Il est essentiel de respecter les règles de prévention comme l’interdiction de feux de joie ou de barbecues sauvages à certaine période, l’élagage autour des propriétés pour protéger son habitation de la propagation des flammes, ne pas jeter son mégot de cigarette dans la nature ou par la fenêtre de sa voiture etc. La prévention est essentielle. »

En France, 80% des deux de forêts surviennent dans le bassin méditerranéen et le massif landais. En Isère, la Préfecture a pris différents arrêtés pour prévenir les feux de forêt. Ainsi, en période rouge où le risque d’incendie est maximal (cette année, du 15 juin au 15 septembre), l’emploi du feu est interdit à l’intérieur et à moins de 200 mètres des bois et forêts en tout temps pour le public non propriétaire des parcelles concernées, ainsi que pour les propriétaires, à l’exception des apiculteurs.

0 commentaires

Envoyer un commentaire