Incendie de Gironde: 150 nouvelles habitations évacuées à titre préventif

Par AFP | Publié le 25 juillet 2015 à 23h23 | Vu 170 fois
Incendie de Gironde: 150 nouvelles habitations évacuées à titre préventif

...

Quelque 150 maisons supplémentaires ont été évacuées samedi soir à titre préventif en Gironde, où les pompiers s'apprêtaient à passer une deuxième nuit de lutte contre l'incendie de forêt de Saint-Jean-d'Illac, qui a détruit 420 hectares de pinède depuis vendredi, ont annoncé les autorités. Le maire de Pessac, Franck Raynal (Les Républicains), a indiqué que les habitants d'environ 150 habitations de Toctoucau, un quartier pavillonnaire excentré au sud-ouest de sa commune et situé à 20 km de Bordeaux, avaient été placés en pré-alerte dans l'après-midi, puis invités à quitter les lieux dans la soirée. Les habitants ont été priés d'évacuer "non pas forcément parce qu'il y a un risque que les habitations prennent feu, mais parce qu'il y a un risque du fait des fumées, très denses et acres, et qu'il faut éviter de respirer une nuit", a expliqué le maire à l'AFP. La priorité des pompiers est "d'éviter des atteintes aux biens" et de protéger ces habitations, a-t-il ajouté. La quasi-totalité des personnes évacuées "ont pu faire jouer la solidarité familiale ou amicale" pour se reloger, selon l'élu. Deux gymnases de Pessac ont néanmoins été mis à disposition, et, le cas échéant, pourront aussi accueillir des pompiers pour qu'ils puissent s'y reposer. Vers 21H30, seuls une trentaine d'habitants y avaient été accueillis. Environ 120 foyers avait déjà été évacués vendredi soir, 40 sur Saint-Jean-d'Illac et 80 sur Pessac. Les habitants ont été hébergés pour la plupart ches des proches, et pour quelques dizaines d'entre eux dans un gymnase de Pessac. Leur retour à domicile, un temps envisagé pour samedi soir, a finalement été différé. Aucune habitation n'a été atteinte par le feu depuis le départ de l'incendie, vendredi vers 14H30 dans de la pinède à Saint-Jean-d'Illac. Samedi soir, le préfet d'Aquitaine et de Gironde, Pierre Dartout, a annoncé que le bilan du feu étaitt passé à "420 hectares de forêt détruits", contre 320 environ en milieu de journée quand l'incendie avait été stabilisé, avant de reprendre sa progression, sous l'effet de vents qui ont forci.

0 commentaires

Envoyer un commentaire