Rugby : Le Saint-Marcellin Sport ne se déplacera pas en victime expiatoire dans le Nord-Isère

Par Maxime GAILLARD | Publié le 17 novembre 2017 à 16h28 | Modifié le 17 novembre 2017 à 16h44 | Vu 408 fois
Rugby : Le Saint-Marcellin Sport ne se déplacera pas en victime expiatoire dans le Nord-Isère
Les rugbymen auront à coeur de conserver leur bonne place au classement ce week-end. - © DR

Ce dimanche, les Bleus jouent gros en se déplaçant dans le Nord Isère pour y rencontrer la solide équipe de Saint-Marcel-Bel-Accueil / L'Isle d'Abeau.

Les rugbymen de Saint-Marcellin affrontent une valeur sûre de leur poule de Fédérale 3 dimanche 19 novembre. L’Assmida est une entente regroupant les communes de L’Isle d’Abeau, Villefontaine et Saint-Marcel-bel-Accueil, situées au nord de Bourgoin-Jallieu. Au départ de l’aventure, c’était Saint-Marcel qui représentait le rugby dans le nord de la Berjallie, puis l’appétit venant en mangeant, les dirigeants ont souhaité se développer et c’est ainsi qu’est née l’Assmida, qui permet de toucher d’autres partenaires capables d’assurer la pérennité du club.

Aujourd’hui, l’Assmida poursuit son bonhomme de chemin entre Fédérale 3 et Fédérale 2. Cela dit, vu son classement actuel (troisième de la poule 5 de Fédérale 3 deux points derrière le SMS et à trois du leader, Tournon), cette équipe qui possède par ailleurs une très belle pépinière de jeunes sera un adversaire autrement plus solide que les formations rencontrées jusqu’ici. Réputée solide au niveau des avants, elle s’est renforcée derrière, ce qui donne un ensemble homogène dans toutes ses lignes. Si l’on veut comparer avec les résultats des Bleus, l’Assmida l’a emporté 29-6 à Seyssins, soit le même score que Saint-Marcellin. En revanche, elle a perdu à Izeaux et a gagné difficilement à domicile contre Rives-Renage.

C’est vrai que les hommes de Giovale et Gonnet vont entrer dans le dur avec ce déplacement en Berjallie, puis avec la réception de Tournon, le déplacement à Pont- de-Claix et surtout la réception de Rives-Renage, qui a toujours été un concurrent coriace. Côté blessés, Fred Giovale espère récupérer Permingeat, son demi de mêlée, Bosc, son pilier, Faure, capable de jouer talon ou 3e ligne centre, et enfin Kevin Colombani, touché contre Ampuis. Le groupe est solide, motivé, solidaire et il n’est pas interdit de rêver d’un exploit en Nord Isère. Comme le dit l’adage : « Il n’y a pas de citadelles imprenables, il n’y a que de mauvais assaillants. » Coup d'envoi à 15 heures au stade du Girerd, à Saint-Marcel-Bel-Accueil.

Quant à la réserve, certains joueurs ont fait leur réapparition : Garvi, Chiaverini, mais aussi Juveneton, Cattin-Bertrand, des garçons capables de faire évoluer le groupe à un meilleur niveau. Souhaitons-leur le mieux, c’est-à-dire une victoire face à leurs homologues de l'Assmida, du moins un gros match qui redonnerait du souffle à cette équipe valeureuse. Match à 13h30.

Maxime Gaillard

 

,
0 commentaires

Envoyer un commentaire