Trois artistes d'ici exposent à Saint-Marcellin jusqu'au 17 décembre

Par Stéphane Perrin | Publié le 05 décembre 2017 à 15h50 | Modifié le 05 décembre 2017 à 16h04 | Vu 224 fois
Trois artistes d'ici exposent à Saint-Marcellin jusqu'au 17 décembre
Angela Vehier, Giovanni Cali et Sandrine Meilland font partie des piliers de l’association «?Art et Passion?» de Vinay. Ce n’est donc pas un hasard si - © S. Perrin

Passionnés de peinture, Angela Vehier, Sandrine Meilland et Giovanni Cali ont investi l’espace Saint-Laurent, à Saint-Marcellin. Ils y présentent une quarantaine de toiles sous l'intitulé "Expressions et couleurs".

C e n’est pas un hasard si ces trois peintres amateurs ont décidé d’exposer ensemble leurs toiles sous l’intitulé «Expressions et couleurs». Piliers de l’atelier «Art et passion» de Vinay, Angela Vehier, Sandrine Meilland et Giovanni Cali se connaîssent très bien. Le plaisir n’en est que plus fort. Président de l’association, Giovanni a longtemps dessiné des nus de toute beauté. Il a désormais changé de registre. Passé de l’huile à l’acrylique, il peint depuis un an des scènes de bars aux couleurs vives, les tons rouges et orangés donnant de la chaleur au tableau. Les robes sont soignées, éclatantes. Et cette femme sans visage ? L’homme sourit : «J’en ai eu assez de peindre des bouches et des nez, des courbures de seins. Je suis passé à autre chose et je m’amuse comme un fou.» Grand admirateur de Renoir, l’homme adore toujours donner vie à des personnages. Simplement un peu plus habillés...

Le jeune retraité dévoile aussi sur les cimaises de l’espace Saint-Laurent sa vision très personnelle des grandes villes, une ambiance «urbaine» particulière... C’est d’ailleurs ce thème qui lui a valu le 3e prix du jury du dernier salon des artistes de Saint-Marcellin avec une toile pleine de vie avec des danseurs hip-hop.

Des talents salués au gré des éditions du salon des artistes de Saint-Marcellin

Avec Angela Vehier, c’est un tout autre univers que l’on explore. Cette pétillante retraitée s’est mise à l’art abstrait il y a dix ans après avoir débuté avec des paysages et des fleurs au décès de son époux, en 1992. Elle précise : «En réalité, c’est du figuratif dissimulé, qui laisse la part belle à l’imaginaire.» Angela adore jouer avec les couleurs, chercher le mariage de teintes qui va donner un supplément d’harmonie à sa toile. L’artiste prend aussi plaisir à apporter des petites touches avec ses doigts, à manier la matière... Le résultat est étonnant, la peintre parvenant à faire passer des sentiments et des émotions très différentes par son art. Elle aussi a vu son travail récompensé par le prix du public du salon des artistes en 2016.

La troisième peintre à exposer se nomme Sandrine Meilland. Elle aussi a pas mal évolué dans son expression artistique. Aujourd’hui, elle privilégie les tableaux de grandes villes, les atmosphères urbaines. Adepte de l’huile au couteau, elle soigne les lignes architecturales, certaines toiles tendant vers l’abstrait. En résumé, c’est un univers «street art» qui ne laisse pas indifférent qu’elle présentera lors de cette exposition. La peintre affiche un large sourire : «C’est sûr que ça change de mes débuts, lorsque je dessinais des portraits au fusain !» Sandrine a ensuite exploré l’aquarelle : «Je prenais alors plaisir à retranscrire les émotions que l’on pouvait deviner sur les visages, avec une attention particulière aux expressions du regard.» Un talent récompensé avec le prix du jury du salon des artistes 2016. On l’aura compris, les trois peintres ont un riche passé derrière eux. Mais pour cette expo à Saint-Marcellin, ce sont de nouveaux thèmes qu’ils ont choisi de dévoiler. Sympa, ils se relaient sur place. L’occasion unique d’échanger sur leur passion. Et d’acheter une toile si le cœur vous en dit.

Stéphane Perrin

Exposition «Expressions et couleurs», à voir jusqu’au 17 décembre à l’espace Saint-Laurent (1, boulevard du Champ de Mars). Horaires d’ouverture : du mardi au vendredi de 14h à 18h, le samedi de 9h à 12h et de 14h à 18h. Entrée libre.

0 commentaires

Envoyer un commentaire