Les Victoires de la musique s'ouvrent avec Michel Legrand

Par AFP | Publié le 08 février 2019 à 22h00 | Vu 197 fois
Les Victoires de la musique s'ouvrent avec Michel Legrand
Le rappeur Damso (c) a décroché le prix du meilleur album rap - © AFP

La jeune chanteuse Camélia Jordana a obtenu la première récompense de la soirée aux 34e Victoires de la musique, dans la catégorie "album de musiques du monde", vendredi soir lors d'une cérémonie qui s'est ouverte à la Seine Musicale sur des notes de Michel Legrand.

L'inoubliable thème du film de Jacques Demy "Les Demoiselles de Rochefort" a lancé la soirée, diffusée simultanément sur France 2 et France Inter et qui devrait durer environ trois heures.

Après ce premier hommage de la soirée pour le célèbre compositeur disparu le 26 janvier à l'âge de 86 ans, d'autres devaient suivre pour saluer la mémoire Charles Aznavour, Jacques Higelin, Maurane et d'autres musiciens comme Rachid Taha, tous décédés en 2018.

En attendant, Louane et Orelsan ont lancé la vague de performances live, avant que Camélia Jordana ne monte sur la scène de la salle de l'ouest parisien pour y recevoir sa Victoire pour l'album "LOST", conçu avec Laurent Bardainne, un des hommes-clés du groupe de rock Poni Hoax.

C'est la première fois que la Toulonnaise, révélée en 2009 par l'émission de télé-crochet la "Nouvelle Star", inscrit son nom au palmarès, elle qui a déjà été primée aux César l'an passé dans la catégorie "meilleur espoir féminin" pour le film d'Yvan Attal "Le Brio".

Douze autres Victoires restent à décerner. Les plus attendues sont celles des artistes féminines et masculins. Qui succédera à Charlotte Gainsbourg et Orelsan ?

Christine and the Queens est favorite, mais Jeanne Added a sa cote qui grimpe en flèche. Quant à Vanessa Paradis, la plus primée des femmes (7 Victoires dont 3 d'interprète de l'année), elle n'est pas à mésestimer.

- Prise de pouvoir des jeunes ? -

Côté messieurs, Eddy De Pretto, en lice dans deux autres catégories et susceptible de réaliser un triplé, a les faveurs des pronostics face à Etienne Daho, qui compte tout de même six échecs à ce stade, et au duo Bigflo & Oli qui pourrait créer la surprise.

Représentée par d'autres artistes comme Angèle, Clara Luciani, Tim Dup, Aya Nakamura, Damso, Moha La Squale, The Blaze ou encore Foé, la jeune garde pourrait prendre le pouvoir lors de ces Victoires de la musique, après la razzia du rap l’an passé dans le sillage d’Orelsan, qui avait glané trois trophées.

Un potentiel renouvellement des générations chez les lauréats qui dépend des choix de 600 votants (artistes, producteurs de disque et de spectacles, critiques...), qui a en tous les cas choisi de mettre en lumière des artistes pour beaucoup inconnus il y a deux ans, puisqu’un peu plus du tiers des nommés sont en lice avec leur premier album.

"Un album sur quatre dans les 200 meilleures ventes en France est un premier album. C’est remarquable. C’est la mission des Victoires de mettre en avant les nouveaux talents", a souligné sa présidente Natacha Krantz-Gobbi, qui a décidé cette année de distinguer les catégories "album des musiques urbaines" et "album rap".

"C’est super. Avant il y avait une catégorie musiques urbaines qui voulait tout et rien dire", a commenté Orelsan sur France Inter vendredi matin.

Autre Victoire attendue, celle de l'"album chansons" qui pourrait placer un peu plus Alain Bashung au Panthéon, dix ans après sa mort. En cas de récompense, son disque posthume "En amont" le hissera tout en haut du palmarès aux côtés de -M- (13 Victoires).

Au total, une bonne vingtaine de performances live seront assurées en direct. Une exposition unique en prime-time pour des artistes, pour certains méconnus, qui peuvent ainsi espérer séduire le grand public.

0 commentaires

Envoyer un commentaire