Une entreprise du luxe va bientôt arriver

Par Stéphane Perrin | Publié le 15 avril 2019 à 12h20 | Modifié le 15 avril 2019 à 12h32 | Vu 1037 fois
Une entreprise du luxe va bientôt arriver
L’entreprise occupera dans un premier temps ces bâtiments à Beauvoir-en-Royans. - © Stéphane Perrin

La nouvelle a été officialisée lors du dernier conseil communautaire. Une entreprise française renommée va venir s'installer dans le Sud-Grésivaudan dans le courant de l'année. Avec des emplois à la clé.

C’est la bonne nouvelle de la soirée. Tout sourire, André Roux, vice-président au développement économique de Saint-Marcellin Vercors Isère communauté, profite du conseil communautaire de ce jeudi 4 avril pour confirmer qu’un protocole d’accord a été signé «avec une grande entreprise française du luxe». Son nom ? L’élu ne peut pas encore le communiquer.

On comprend mieux, dès lors, pourquoi 1,725 million d’euros ont été inscrits au budget prévisionnel 2019 pour l’acquisition d’un bâtiment industriel : la collectivité a tout mis en œuvre pour répondre à la demande de cette société, qui souhaite démarrer rapidement son activité. Ainsi, dans un premier temps, «madame X» va s’installer dans les vastes locaux de 3 718 m2 longtemps occupés par Stiplastics à Beauvoir-en-Royans, au lieu-dit Les Ors.

Le portage est assuré par l’Établissement public foncier local (EPFL), mais les loyers iront bien à la communauté de communes. Par la suite, le spécialiste du luxe bâtira sa propre unité de production «dans l’agglomération de Saint-Marcellin». S’agissant de l’emploi, André Roux précise : «Ils nous ont parlé de 100 à 150 salariés à l’horizon 2020.»

Le président Frédéric De Azevedo espère que l’implantation de cette entreprise renommée fera office de locomotive pour «montrer que notre territoire est attractif». Transformés en «bâtiment-relais», les locaux de Beauvoir pourraient à l’avenir accueillir d’autres sociétés, où être revendus à un industriel. «Pour la SMVIC, ce sera une opération blanche», certifie André Roux. Avec la création d’emplois à la clé.

0 commentaires

Envoyer un commentaire