GP de Monaco: Hamilton en pole, les Mercedes encore devant

Par AFP | Publié le 25 mai 2019 à 17h20 | Vu 116 fois
GP de Monaco: Hamilton en pole, les Mercedes encore devant
Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull/d) parle avec Lewis Hamilton (Mercedes) après les qualifs pour le GP de Monaco, le 25 mai 2019 - © AFP

Lewis Hamilton (Mercedes) partira dimanche en pole position du Grand Prix de Monaco après avoir réalisé le meilleur temps des qualifications devant son coéquipier Valtteri Bottas, confirmant ainsi la domination actuelle des monoplaces allemandes.

Ils devancent la Red Bull de Max Verstappen et la Ferrari de Sebastian Vettel, le Français Pierre Gasly (Red Bull) se plaçant 5e.

Le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari) a lui été éliminé dès la première étape de ces qualifications (Q1), suite à une erreur tactique de son écurie.

"C'est la course dont tout pilote rêve" et "elle signifie beaucoup pour moi", a déclaré le pilote britannique, quintuple champion du monde et champion du monde en titre qui a déjà gagné à Monaco en 2008 et 2016.

Il a évoqué "le nuage au-dessus" de l'écurie Mercedes après la mort cette semaine de l'ancien champion du monde autrichien Niki Lauda, qui était vice-président non-exécutif de l'écurie allemande. Lewis Hamilton était personnellement proche de Lauda qu'il a crédité pour l'avoir fait venir chez Mercedes en 2013 où il a remporté quatre de ses cinq titres mondiaux.

Bottas a lui souligné qu'il "n'y avait aucune raison de se résigner dès le samedi" après les qualifications. Tout en rendant hommage à Lewis Hamilton pour sa pole position, le pilote finlandais s'est dit "très déçu" de ne pas pouvoir inscrire lui-même ce qui aurait été sa 4e pole consécutive.

Hamilton le précède actuellement avec 112 points de 7 longueurs au classement provisoire du Championnat du monde, Verstappen étant 3e avec 66 points devant Vettel (64 points).

- Minute de silence -

Les Mercedes ont terminé cinq fois aux deux premières places en autant de courses depuis le début de la saison et confirment ainsi sur le circuit urbain de la principauté leur domination. Hamilton a aussi relégué Verstappen à près d'une demi-seconde, un écart conséquent en Formule 1.

Le jeune pilote néerlandais a toutefois estimé que "nous avons fait du bon travail", en espérant pouvoir lutter avec les Mercedes dimanche.

Le grand perdant de ces qualifications est Ferrari qui malgré la 4e place de Sebastian Vettel a littéralement sacrifié Charles Leclerc.

"Je n'ai pas de mot, c'est difficile à accepter. Jeter une qualification comme ça c'est vraiment dommage", a affirmé très dépité le local de l'étape, puisqu'il est né à Monaco.

Son équipe ne l'a pas remis en piste dans les dernières minutes de la première séance de qualification (Q1) alors que son coéquipier Sebastian Vettel se battait également au même moment pour passer en Q2.

Il n'a donc pas été en mesure d'améliorer le temps qu'il avait établi au début de la séance. Vettel a lui terminé en tête de cette Q1 alors que le jeune pilote monégasque était avec sa 16e position le premier des pilotes éliminés.

A noter la bonne performance du Français Pierre Gasly (Red Bull) qui s'est qualifié 5e et aussi la 7e place de Daniel Ricciardo (Renault) sur ce circuit où il avait triomphé l'an dernier alors qu'il pilotait pour Red Bull.

Le départ de la course sera donné dimanche à 15h00. Une minute de silence sera observée avant le départ en mémoire de Niki Lauda.

Mots clés : auto, MOND, F1,

0 commentaires

Envoyer un commentaire