À Saint-Hilaire-du-Rosier, l'atelier bois vous ouvre ses portes ce samedi

Par Aurélie AMIEUX | Publié le 30 mai 2019 à 00h00 | Vu 393 fois
À Saint-Hilaire-du-Rosier, l'atelier bois vous ouvre ses portes ce samedi
À l'atelier bois de Saint-Hilaire-du-Rosier, l'inspiration n'a pas de limites. - © Aurélie Amieux

L’amour du bois et celui de réaliser de ses propres mains une pièce unique avaient titillé notre curiosité il y a tout juste un an à l’occasion des portes ouvertes de l’atelier bois de l’association Vivre à Saint-Hilaire. Animé par ses fondateurs : Michel Villard et Daniel Muzard, l’atelier rencontre toujours autant de succès. Dans les 200 m de la grange dédiée au ponçage, rabotage, affûtage… curieux ou passionnés peuvent, après adhésion, utiliser librement durant les heures d’ouverture les machines de menuiserie mises à disposition. Ouvert depuis 2006, Michel Villard revient sur le concept de l’atelier : « Nous sommes tous des autodidactes ou des bénévoles amoureux du bois et du travail manuel. Au départ, notre volonté était de partager notre passion pour le bois. L’idée étant que les personnes se présentent avec un projet et que nous les aidions dans sa réalisation en les conseillant sur le bois à utiliser, la coupe de celui-ci…Au sein de notre groupe, il y a aussi un fort esprit collectif, car quand l’un d’entre nous est coincé sur une pièce, on échange, on réfléchit tous ensemble pour tenter de trouver la solution. Nous apprenons énormément des uns et des autres. »
Monnayant une adhésion annuelle de 200 euros, les adhérents peuvent venir utiliser tous les matériaux d’ébénisterie dont ces énormes scies pour réaliser des coupes précises ou de grosses pièces, seul le bois reste à la charge des adhérents, chaque projet étant unique : « Le chêne ou le frêne seront plus couramment employés pour des assises ou des tables, l’acacia pour du mobilier extérieur… Concernant le choix des essences, nous orientons nos adhérents sur celle qui sera le plus appropriée à leur projet et vers les deux scieries locales qui nous fournissent : la scierie Forest à Chatte et Mocellin à Saint-Vérand »,explique Michel Villard.
 
Au fil des années, petits à petits, les novices sont devenus des experts et des petits tabourets, on est passé au banc-coffre, à de grandes tables à manger familiales ou à des établis pour exercer une autre passion comme cela est le cas pour Huguette, une habitante de Saint-Marcellin, membre depuis trois ans de l’atelier bois : « Quand je suis arrivée au sein de l’association, j’ai commencé par réaliser des tabourets, beaucoup…Puis, comme je me passionne également pour le travail du cuir, j’ai souhaité me confectionner un établi qui correspondait parfaitement à mes exigences. À partir d’un frêne légué par mon père, j’ai réalisé ce support, c’est une table de travail fixée sur un pied central en frêne, lui-même monté sur des roulettes. Pour moi, le travail du bois c’est l’incarnation de l’artisanat, et cela fait appel à de nombreux sens : l’odorat, le toucher…Surtout, cela fait appel à la création, la réflexion pour conceptualiser un objet en 3D. De plus, comme nous travaillons ici souvent en équipe, il n’y a jamais de problèmes, que des solutions. Nous n’avons aucune limite. » Ce que confirme Michel Villard qui confie qu’il est tout de même parfois nécessaire de calmer certaines ardeurs un peu trop ambitieuses.
 
Afin de découvrir la vingtaine d’adhérents, leur univers, les machines, le cadre et tout ce qu’il est possible de réaliser au sein de l’atelier bois, l’association organise ce samedi 1erjuin, une journée portes ouvertes. Vous pourrez ainsi échanger avec les membres de l’atelier et découvrir ces objets uniques devenus leurs Best-sellers, tout en vous prêtant à rêver que ce magnifique rocking-chair pourrait être le vôtre, et que cette table en chêne sera le point de ralliement de vos retrouvailles familiales.

Aurélie Amieux

+ D’infos : Portes ouvertes de l’atelier bois de l’association Vivre à Saint-Hilaire, samedi 1er juin de 9 h à 17 h, à la Maison Jaune, au lieu-dit Le Creux, Saint-Hilaire-du-Rosier.

0 commentaires

Envoyer un commentaire