« Exercice de style » pour le Festival des chapelles Royans-Vercors

Par Aurélie AMIEUX | Publié le 13 juillet 2019 à 07h00 | Vu 523 fois
« Exercice de style » pour le Festival des chapelles Royans-Vercors
Lors de la présentation du festival, le public a pu écouter des extraits des morceaux qui seront joués au cours des concerts.

Une contemplation musicale. C’est ce que propose depuis treize ans l’association Les Yeux fertiles avec son Festival des chapelles Royans-Vercors dont le coup d’envoi a été donné hier, jeudi 11 juillet, à Romans-sur-Isère pour une série de neuf concerts. Présentation.

Rendre vivant le patrimoine et redynamiser la richesse culturelle du Royans-Vercors. Ce sont les objectifs que l’association Les Yeux fertiles s’était fixés lorsqu’elle a imaginé la création du Festival des chapelles Royans-Vercors. « Notre initiative a été avant-gardiste. Avant la réunification des intercommunalités, nous avons pensé à mutualiser les compétences des associations du territoire pour lancer un grand festival qui mettrait en valeur les sites et les paysages du Royans-Vercors et qui démocratiserait la culture en proposant des concerts de qualité à un prix accessible », raconte François Ferez, bénévole au sein de la structure chapelaine.

Un lieu, une musique

Très rapidement, l’esquisse du festival s’est dessinée autour d’un lieu : les chapelles, les églises, et d’un thème : la musique classique, de chambre. Ainsi, depuis treize ans, de grands musiciens de renommée internationale se succèdent pour jouer les plus grands morceaux classiques. Et cette année encore, la programmation est de haute volée, comme le rappelle François Ferez : « Un des rendez-vous marquants de cette 13e édition sera sans nul doute la représentation, le 18 juillet à Saint-Agnan-en-Vercors, du violoncelliste soliste Nathan Mierdl. À seulement 20 ans, il a déjà été multiprimé au concours Menuhin et est soliste de l’orchestre philharmonique de Radio France ! »

Ces artistes de grand talent sont accessibles à moindre coût grâce à l’intervention du directeur artistique du festival et hautboïste soliste de l’orchestre philharmonique de Besançon : Fabrice Ferez. Celui-ci parvient à séduire ses homologues pour venir découvrir le Vercors, même si, comme le précise François Ferez : « Ils sont toujours très faciles à convaincre, car ils apprécient dès le départ le concept ainsi que l’ambiance de notre festival très familial, convivial, avec une vraie proximité entre musiciens, spectateurs et bénévoles. Ces derniers accueillent d’ailleurs et logent les artistes. Ce qui nous permet de grandement réduire les coûts et de proposer des prix raisonnables pour les concerts, dont trois sont gratuits. » Autrement dit, pour 12 € (10 € pour les adhérents à l’association et 7 € pour les étudiants, chômeurs, personnes handicapées), le public peut s’offrir une soirée de grande envergure.

En famille, on se laisse séduire par les randonnées-concerts

Au fil des ans, le Festival des chapelles du Royans-Vercors a acquis une certaine notoriété auprès des musiciens, des mélomanes et d’un public avide de vivre des instants singuliers dans des lieux à l’acoustique idéale pour la musique de chambre et pour des randonnées. Ainsi, depuis la création de la manifestation, des randonnées-concerts ont été mises en place pour passer un moment agréable en famille. François Ferez explique : « Nos randonnées-concerts se décomposent en trois temps, le premier avec un concert, le deuxième qui est celui de la randonnée – pique-nique, et le troisième avec de nouveau un concert. Généralement, la balade est agrémentée de surprises musicales travaillées par les musiciens. »

Ce qui participe aussi à la renommée du festival, c’est l’engagement des musiciens qui œuvrent auprès des structures sociales du territoire. Une initiative sur laquelle revient François Ferez : « Les musiciens s’engagent toujours sur diverses animations comme pour cette année avec leur représentation en Ehpad à Saint-Jean-en-Royans et à la Chapelle-en-Vercors, ou par exemple les ateliers musiques avec les enfants du centre social La Paz de Saint-Jean-en-Royans. »

Cet esprit de solidarité, essence même de l’association ne pourrait exister sans les bénévoles. Un secteur qui cependant inquiète notre interlocuteur, comme il le confie : « Nous sommes actuellement une trentaine de bénévoles, mais nous sommes tous quelque peu âgés et l’organisation d’un tel festival est très exigeante, très lourde. Pour les années à venir, cela risque de devenir compliqué de programmer autant de concerts et de proposer une aussi grande diversité si nous ne parvenons pas à « recruter » de nouvelles bonnes volontés. »

Pour cette 13e édition, le thème choisi est Exercice de style, une occasion donnée au public d’apprécier quelques surprises, dont le dimanche 14 juillet et cet hommage au débarquement américain de 1944 avec un concert aux sonorités New Orléans. Puis ce dimanche 21 juillet où musiciens et spectateurs passeront un moment en apesanteur…

Aurélie Amieux


+ D’infos : Festival des chapelles Royans-Vercors, les 13, 14, 17, 18, 21, 23, 25, 28 et 30 juillet.
Tarifs : gratuit pour les moins de 12 ans, 7 € pour les étudiants, chômeurs, personnes handicapées, 10 € pour les adhérents de l’ACCR et des Yeux fertiles, 12 € pour les adultes. Lieux, horaires et programme à retrouver sur le site du festival : festivalchapelles.fr ou auprès de l’office de tourisme de La Chapelle-en-Vercors au 04 75 48 22 54. À noter, le nombre de places étant limité, il est conseillé de se présenter une heure avant le concert.

0 commentaires

Envoyer un commentaire