Une innovation technologique fait son entrée au TC hilairois

Par Aurélie AMIEUX | Publié le 02 septembre 2019 à 00h00 | Vu 1043 fois
Une innovation technologique fait son entrée au TC hilairois
C’est sur ce tout nouveau terrain en résine de l’espace sportif scolaire que le Tennis-Club hilairois va installer sa nouvelle technologie : le Mojjo. - © Aurélie Amieux

Le Tennis-Club hilairois poursuit son ascension vers la renommée grâce notamment à l’acquisition récente d’une petite technologie révolutionnaire pour les amoureux de la balle jaune. Il s’agit du système Mojjo. Présentation de cette trouvaille avec le président du club, Laurent Martoia.

Il y a quelques mois, le Tennis-Club hilairois inaugurait aux côtés de ses partenaires (la municipalité, les élus du Département et de l’intercommunalité, ainsi que la Fédération française de tennis) son dernier projet ayant vu le jour, un espace sportif scolaire abritant deux grands courts couverts en résine. Ces infrastructures d’accueil sont venues renforcer celles déjà en place, à savoir deux terrains en terre battue, résultat du travail mené depuis plus de quatre ans par l’équipe dirigeante.

Proposer un service de qualité
Portés par la volonté d’offrir aux passionnés, aux licenciés et surtout aux Hilairois un lieu de rencontre convivial, le TCH œuvre pour proposer aux amateurs de tennis un service de qualité. Pour y parvenir, le club s’est d’abord attaqué aux infrastructures, puis à la formation en se portant acquéreur d’un système digital de statistiques, utilisé par les plus grands professionnels et par les chaînes de télévision qui diffusent les images de matches avec des données statistiques pointues. C’est d’ailleurs au cours d’une visite dans les studios de France Télévision au moment du tournoi de Roland Garros que Laurent Martoia a découvert le système. Toujours aussi impressionné, il partage ses émotions : « À Roland Garros, où les meilleurs joueurs de la planète s’af-frontent, les statistiques pleuvent à chaque match : pourcentage de première balle, fautes directes, balles de break, revers gagnant… Tout est détaillé, passé au crible et exploité par les entraîneurs mais aussi les journalistes et les chaînes de télévision. Et cela est possible grâce à Mojjo, un système high-tech de statistiques, créé il y a quatre ans par une start-up parisienne, Playr. C’est un outil de travail fabuleux dont j’ai rapidement perçu l’intérêt pour le TCH. »  Mais qu’est-ce que le Mojjo, et comment fonctionne-t-il ? En réalité, son utilisation est extrêmement simple. Deux caméras sont positionnées sur le court, l’une à l’arrière du terrain, l’autre sur le côté, à la hauteur du filet. Ces deux caméras, en captant 60 images par seconde, enregistrent tout le match ou la séance d’entraînement. Quand ces derniers sont terminés, elles retranscrivent en direct sur la borne Mojjo toutes les données chiffrées.

Le Mojjo, un outil statistique complet et accessible
C’est donc un outil révolutionnaire qui a fait son apparition au Tennis-Club hilairois, comme le confie son président : « Avec Mojjo, nous avons la possibilité de faire tellement de choses. C’est un concentré d’informations statistiques. Depuis la borne, l’entraîneur ou les joueurs peuvent réaliser des zooms, des replays, travailler un mouvement grâce à la palette. Votre téléphone devient même une troisième caméra grâce à Mojjo mobile. Ultra-connecté, ce système va permettre aussi à nos adhérents de recevoir chez eux, par mail, leur rencontre ou séance d’entraînement, leur feuille de match, mais également les poster en direct sur les réseaux sociaux depuis la borne. Cette innovation technologique est complète et accessible. »

Une saison 2019-2020 riche en nouveaux projets
Ce projet Mojjo au Tennis-Club hilairois a jailli en juin dernier au sein du groupe de réflexion du club qui planchait sur les ambitions à moyen et long terme. « Mojjo est la première pierre posée par ce groupe que nous avons souhaité très ouvert. Ainsi, il est composé de membres du bureau, mais aussi d’adhérents et de personnes extérieures au club tels que des élus ou des acteurs de la vie sportive, associative du territoire. Dès que nous en avons parlé, il nous a semblé essentiel de mettre en place ce système dès la rentrée », révèle Laurent Martoia.
Unique en Auvergne-Rhône-Alpes, le Mojjo devrait permettre aux licenciés du Tennis-Club hilairois de se perfectionner, et pour celles et ceux dont l’ambition est de devenir joueurs de haut niveau, d’avoir l’opportunité de travailler leur jeu de manière très professionnelle. Concernant la prochaine étape du club dans son ascension vers la réussite, les membres du bureau et du groupe de réflexion vont étudier les moyens d’aménager les lieux de vie, les vestiaires, pour, comme le confie Laurent Martoia « pouvoir prochainement accueillir des joueurs handicapés et organiser des tournois handisport ».
D’ici là, le TCH ne manquera pas d’activités, puisqu’il a été confirmé mi-juillet que la structure hilairoise serait club pilote en Isère dans le cadre de l’opération De la cour aux courts, mise en place par le gouvernement et la Fédération française de tennis. L’objectif de cette initiative est de créer un jeu de cour d’école que les enfants pourront facilement s’approprier et de favoriser la pratique d’une activité sportive telle que le tennis. C’est donc une reprise sur les chapeaux de roues qui attend le Tennis-Club hilairois.

Aurélie Amieux

0 commentaires

Envoyer un commentaire