« Saint-Marcellin demain » a son local de campagne

Par Stéphane Perrin | Publié le 03 décembre 2019 à 20h00 | Vu 167 fois
« Saint-Marcellin demain » a son local de campagne
L’inauguration du local, situé 26, boulevard du Champ-de-Mars, a attiré une soixantaine de personnes. - © Stéphane Perrin

Il y avait du monde, samedi 9 novembre, à l’angle du boulevard du Champ-de-Mars et de la rue Lamartinière. Sympathisants et membres de la liste « Saint-Marcellin demain » étaient réunis aux côtés de Noëlle Thaon, candidate aux élections municipales, pour inaugurer un local de campagne qui se veut « ouvert à tous ».

Une soixantaine de personnes tenaient à « montrer le chemin » vers mars 2020, une voie que Noëlle Thaon veut tracer « dans une dynamique de coconstruction d’un projet qui doit bâtir le Saint-Marcellin que nous souhaitons ». L’ancienne adjointe au maire rappelait : « Notre ville arrive à un carrefour, avec de grandes orientations qui vont impacter notre cadre de vie. Il s’agit de recueillir toutes les idées et toutes les propositions, de favoriser le débat dans la bienveillance. »

« Un désir de changement »

Sur toutes les lèvres, le même mot : « Un désir de changement. » En aparté, Ahmed Romdhani, président de l’association « Saint-Marcellin demain », livrait les raisons qui l’ont poussé à accompagner Noëlle Thaon : « J’apprécie ses qualités humaines, tout en partageant ses valeurs, son sens de l’engagement et sa démarche d’écoute des habitants. » Parmi celles et ceux qui ont décidé de se présenter avec elle, on notait la présence d’Isabelle Gauvin, elle aussi ancienne élue, et de Jean-Pascal Caillat, ex-porte-parole des Échavagnes en colère, désireux « de mettre les mains dans le cambouis plutôt que de râler sans que rien ne change ». Christian Gruenzig, conseiller municipal d’opposition, devrait aussi en être.

Peu à peu, la liste s’étoffe. Mais ce n’est pas le plus important à en croire Noëlle Thaon, enthousiaste à l’idée de continuer à aller à la rencontre des Saint-Marcellinois « pour recueillir leur vision de l’avenir de leur ville ». Déjà, le mur à idées installé dans le local se remplit : « Des trottoirs plus sûrs et de vraies pistes cyclables » ; « Un foyer logement pour les personnes âgées » « Un parc de jeux pour les enfants plus attrayant »... Si l’équipe a commencé à tracer sa feuille de route (sécurité, redynamisation du centre-ville, rayonnement de Saint-Marcellin...), toutes ces contributions viendront nourrir le programme. Avec ce credo de Noëlle Thaon : « Ensemble, on va plus loin. »

+ D’infos : saintmarcellindemain.fr

0 commentaires

Envoyer un commentaire