Le radin en dédicace samedi 5 décembre à Saint-Marcellin

Par Mathilde BALLOUHEY | Publié le 01 décembre 2015 à 11h59 | Vu 2294 fois
Le radin en dédicace samedi 5 décembre à Saint-Marcellin
Danielle Helme dédicacera son roman Le radin à la librairie Le Marque Page, samedi 5 décembre de 9h30 à 12h.

Après Sabine Sautel et Michel Brombeck (les 21 et 28 novembre) c'est une troisième Dauphinoise, Danielle Helme, qui dédicacera son dernier ouvrage à la librairie Le Marque Page samedi 5 décembre, de 9h30 à 12h. Un roman sur le thème de l'argent, qui oscille entre amour et détestation : Le radin.

 

Danielle Helme-Oriard de son nom complet est née à Dijon de parents Dauphinois. Elle vit à Grenoble où elle a suivi des études en écritures dramaturgiques contemporaines. Auteur de poésies et de nouvelles depuis bientôt 20 ans, Danielle Helme dirige une micro maison d'édition depuis 2005. Publié en février 2015, Le radin est son premier roman.

S’il elle se déroule à Seyssins près de Grenoble, c’est en Côte d’Ivoire que l’histoire d’Aubert Grant Vallès débute. Evacué d'urgence du pays en 2004, avec 8000 autres ressortissants Français, Aubert et sa famille sont contraints de tout abandonner pour revenir vivre dans la région natale de Grenoble. La page se tourne sur vingt années d’une belle vie pour Aubert, la cinquantaine, sa femme Véra et sa fille Anaïs âgée de 16 ans.

Jouissant jusqu’alors d’une bonne situation puisqu’il occupait un poste d’ingénieur, la réinsertion professionnelle d’Aubert ne se passe pas bien en France. Il devient subalterne et bouc-émissaire remisé au placard. Cette maltraitance au travail le pousse à quitter l’entreprise sans indemnités. C’est alors qu’il se radicalise.

Suite à l’exil puis à l’échec de sa réinsertion professionnelle, Aubert qui était jusqu’alors un « avare vertueux » devient progressivement un radin obsessionnel.

Il érige sa monomanie de ne pas dépenser et son génie de spéculateur comme un art de vivre. L’argent n’est plus un moyen, mais une finalité. Astucieux et calculateur, il retire du plaisir à thésauriser et à tout contrôler.

S’il possède une petite fortune, dans la maison familiale, Aubert mène la vie dure aux siens. Sa femme et sa fille pâtissent de sa pingrerie radicale. La première trouve la sensibilité et l’érotisme -que son avare de mari ne lui donne plus- dans les bras d’un épicurien en Ardèche. Sa fille Anaïs sublime dans la lecture et la nature.

Dans ce roman, les modes de pensée et modes de vie des personnages s’entrecroisent, se confrontent avec beaucoup de réalisme. Dans l'univers hypnotique de la romancière chacun des personnages explore une des facettes de l'argent, le déteste, l'ignore ou l'adore. Danielle Helme cerne la vérité des personnages, dans un suspense troublant jusqu'à l'envoûtement.

Lire un extrait du roman

Dédicace Le radin aux éditions de l’Amandier, 2015, Danielle Helme, samedi 5 décembre, de 9h30 à 12h, à la librairie Le Marque Page - 8, Grande-Rue, 38160 Saint-Marcellin, 04 76 38 25 25. Facebook Danielle Helme et site Internet www.danielle-helme.com

 

0 commentaires

Envoyer un commentaire