Rixe d’Echirolles : condamné à 20 ans de prison, il se désiste de son appel

Publié le 12 janvier 2016 à 23h03 | Vu 1185 fois
Rixe d’Echirolles : condamné à 20 ans de prison, il se désiste de son appel
Le drame remonte à septembre 2012 - © AFP

Condamné à 20 ans de prison pour le double meurtre des jeunes Kévin et Sofiane en 2012 à Echirolles, Ilyes Tafer, 21 ans, se désiste finalement de son appel devant la Cour de cassation. Sa peine sera bientôt définitive.

Le 12 décembre 2015, au terme de six semaines de procès douloureux et sous haute tension, la cour d'assises de l'Isère avait condamné dix des douze accusés du double meurtre de Kévin, étudiant en master de 21 ans, et Sofiane, éducateur de 22 ans, dans un parc d'Échirolles, le 28 septembre 2012.

Kévin avait été frappé de huit coups de couteau, dont un mortel au poumon. Sofiane avait été poignardé à 31 reprises, dont neuf fois dans le dos, et frappé au crâne avec un marteau.

L'enquête n'était pas parvenue à déterminer avec certitude qui avait porté les coups mortels. Les armes du crime n'ont jamais été retrouvées et seuls deux accusés ont accepté d'enfreindre la loi du silence.

Les peines prononcées allaient de 8 à 20 ans de réclusion criminelle pour des accusés âgés de 19 à 24 ans au terme d’un procès fleuve à huis clos, abouti dans une ambiance délétère.

 

Ilyes Tafer se désiste de son appel

La peine la plus lourde, 20 ans, a été prononcée à l'encontre d'Ilyes Tafer, 21 ans, accusé d'avoir porté des coups de couteau alors qu'il n'avait reconnu que des coups de poing.

Condamné en 2012 pour avoir poignardé un vigile de supermarché, il était sorti de prison 13 jours avant ce drame qui avait suscité une grande émotion, amenant François Hollande et Manuel Valls à se rendre sur place.

Le jeune homme qui avait interjeté appel suite à sa condamnation le 12 décembre dernier, se désiste donc de son appel. Sa condamnation à 20 ans de réclusion criminelle deviendra bientôt définitive dès constatation de la Cour de cassation.

La procédure d’appel de Youssef Camara, 22 ans, qui écopé de 14 années de réclusion criminelle est toujours en cours. Ainsi que celle d’un mineur au moment des faits, aujourd’hui âgé de 19 ans, et condamné à 12 ans de réclusion.

 

Mots clés : faits divers,

0 commentaires

Envoyer un commentaire