Isère : Jean-Pierre Barbier chargé des primaires pour Les Républicains

Publié le 05 février 2016 à 17h18 | Vu 1647 fois
Isère : Jean-Pierre Barbier chargé des primaires pour Les Républicains
Jean-Pierre Barbier, président du conseil départemental de l'Isère depuis avril 2015

Jean-Pierre BARBIER, député de l'Isère, vient d'être nommé responsable des primaires pour le département par Thierry SOLERE, député des Hauts-de-Seine et président du comité d'organisation de la primaire 2016 pour le parti Les Républicains.

Jean-Pierre Barbier indique « notre famille politique s’engage dans un exercice inédit. Je serai le garant de l’équité entre les candidats et de la bonne organisation du scrutin ».

Pour l’heure, les personnalités qui se sont déclarées candidat à cette primaire en vue de l’élection présidentielle de 2017 sont : Alain Juppé, François Fillon, Frédéric Lefebvre, Hervé Mariton, Nadine Morano et Jean-Frédéric Poisson.

Même si les noms de Nicolas Sarkozy, Jean-François Copé, Bruno Le Maire, Nathalie Kosciusko-Morizet… sont également attendus, ce n’est probablement qu’en septembre 2016 que les derniers candidats se déclareront.

Le scrutin des primaires se déroulera le dimanche 20 novembre 2016, avec, si nécessaire, un second tour le 27 novembre. L’Isère devrait compter plus d’une centaine de bureaux de vote.

A noter qu’il n’est pas nécessaire d’être militant au parti Les Républicains pour participer aux scrutins des primaires de la droite : il suffit d’être inscrit sur les listes électorales, d’accepter de signer une charte indiquant partager les valeurs républicaines de la droite et du centre lors du vote et de s’acquitter de 2€ par tour de scrutin.

 

Pour Jean-Pierre Barbier, la primaire doit être bien organisée pour être incontestable le moment venu dans ses résultats. « Cela donnera à celui ou celle qui gagnera cette primaire, une légitimité formidable pour se présenter à la présidentielle. Les primaires s’inscrivent dans le travail de préparation de l’alternance dont notre pays a tant besoin (...) Je forme le vœu que celui qui aura été choisi lors des primaires et derrière lequel il faudra se regrouper sans états d’âme, l’aura été à la suite d’un vrai débat, un débat digne, un débat tranché par des millions de Français. »

0 commentaires

Envoyer un commentaire