La réforme territoriale ? « Une révolution silencieuse » selon André Vallini

Publié le 22 janvier 2015 à 09h40 | Vu 1315 fois
La réforme territoriale ?  « Une révolution silencieuse » selon André Vallini

La nouvelle carte des 13 régions est votée et sera effective en 2016. Les métropoles sont en place depuis le 1er janvier 2015. La troisième partie de la réforme est en cours.

André Vallini se dit un politique heureux de la mission qui lui incombe de mener à bien la réforme administrative territoriale de la France.

Un travail qui, pris dans sa globalité, fait consensus de gauche à droite -« il faut réformer ! » disent les partis politiques à l'unisson- mais qui suscite moult débats dès que l'on passe à la table du législateur (plus de 1 000 amendements examinés jusqu'au 27 janvier au Sénat, ensuite ce sera l'Assemblée nationale).

Par opposition politique et partisane (externe ou interne à la majorité nationale) ou par désaccord pragmatique, le texte de la Réforme, voté et appliqué, ne sera pas tout à fait le même que celui que présente le gouvernement par la voix de son secrétaire d'Etat.

« Je suis passionné d'histoire et de géographie et je sillonne les provinces de France pour expliquer la réforme en cours : vous imaginez comme je suis heureux de mener ce travail... »

Retrouvez la suite de l'entretien avec André Vallini dans notre édition du vendredi 23 janvier

0 commentaires

Envoyer un commentaire