18e régional de pétanque - La passe de trois pour Gire et De Souza ?

Par Simon GALINIER | Publié le 23 juillet 2016 à 09h00 | Modifié le 23 juillet 2016 à 09h37 | Vu 3271 fois
18e régional de pétanque - La passe de trois pour Gire et De Souza ?
Les spectateurs espèrent que les carreaux vont résonner tout le week-end sur le Champ de Mars. - © D.R.

Il y aura foule tout ce week-end sur le Champ-de-Mars de Vinay, transformé pour l’occasion en gigantesque boulodrome à ciel ouvert. Près de 800 pétanqueurs et pétanqueuses sont attendus pour ce 18e régional de pétanque.

Comme le veut la tradition, Vinay va vibrer au rythme de la pétanque en cette fin de juillet ensoleillée. Les passionnés de « pieds tanqués » se sont donné rendez-vous vendredi, samedi et dimanche pour ce long week-end sportif, bien ancré dans le paysage estival des manifestations vinoises.

Diverses générations vont s’affronter pour tenter de remporter le Grand Prix de la Ville de Vinay. Les petits vont se frotter aux cadors de la petite boule dans une ambiance conviviale, caractéristique de la pétanque. Les vrais spécialistes en la matière devront se sortir du piège des licenciés amateurs, qui ont les dents longues lorsqu’ils défient des joueurs classés.

Parmi les nombreux champions ayant répondu présent à cette manifestation de renom, on peut évidemment citer la triplette emmenée par les talentueux et solides Bruno Gire et Jérome de Souza. Ce dernier n’est autre que l’ancien recordman du Monde du tir de précision (60 points) et compte quatre finales du championnat de France à son palmarès. Un tireur qui sera épaulé par le milieu de renom Bruno Gire et le pointeur Gillian Allezaix qui remplacera cette année Stéphane Durant, qui faisait partie de la triplette gagnante des deux dernières éditions.

La pétanque, bientôt inscrite aux J.O ?

On devrait également retrouver dans le carré final les Suisses de Didier Senezergues qui viendront avec l’ancien international français Jean-Michel Xisto. Les Rhodaniens de Christian Perret, les Carcassonnais de Gérard Sigrat ou les Grenoblois de Didier Cailloce et Gilbert Oddoux seront également à suivre de très près. Du côté des locaux, les frères Durand et Barandon ainsi que la triplette Glénat-Mayaud-Saoudi auront fort à faire pour jouer les trouble-fête sur leurs terres.

En doublette, chez les féminines, Nadine Magnus et Viviane Rey remettront le challenge Super U en jeu. Chez les hommes, le Vinois Thibaud Glénat défendra l’honneur local, épaulé par l’espoir de la discipline, Sébastien Ciavatta. Tous deux tenteront de conserver le challenge Mandier pour la troisième année consécutive. 

Rappelons que les «sports de boule» pourraient devenir une discipline olympique aux prochains J.O. La Confédération des sports de boules ayant déposé une candidature pours ses trois variantes que sont : la pétanque, la Lyonnaise et la Raffa italienne. Le CIO (Comité international olympique) rendra son verdict en septembre 2017. Pour mieux faire connaître ce sport, une tournée mondiale est d’ores et déjà prévue en 2016, dans huit villes : Bangkok en février, puis Paris et Rome, deux villes candidates aux JO 2024, mais aussi Pékin, Monaco, Londres, Los Angeles et Tokyo.

0 commentaires

Envoyer un commentaire