Choranche : les pyrales ont été pulvérisées !

Par Céline MAZET | Publié le 07 septembre 2016 à 17h38 | Modifié le 07 septembre 2016 à 17h46 | Vu 22213 fois
Choranche : les pyrales ont été pulvérisées !
- © DR

Dès hier soir, et de nouveau ce soir, une entreprise spécialisée est venue dans la commune avec un camion pulvérisateur. Objectif de la manœuvre : exterminer le plus possible de chenilles de pyrales, papillons nocturnes qui dévorent les buis, afin de sauver les arbustes.

Installés depuis un an dans le Royans, les pyrales, papillons nocturnes invasifs venus d’Asie, font, depuis début juillet, vivre un véritable enfer aux habitants de Choranche et du Royans. Face aux désarrois de ses concitoyens, Geneviève Moreau-Glénat, maire de Choranche, a décidé de réagir : « Je suis très combative, positive, mais réaliste et déplore l’inaction et le silence des pouvoirs publics. On ne doit pas baisser les bras. Je ne peux pas me résoudre à dire que l’on ne peut rien faire ! Les buis sont pour nous l’ADN de Choranche, notre patrimoine et nous ferons tout pour le défendre au maximum de nos possibilités. »

L’entreprise spécialisée a pulvérisé, dans la commune et ses alentours, un produit biologique (bacilius thuringiensis) pour exterminer un maximum de chenilles tout en préservant la faune, la flore et la santé des habitants. Coût de l’opération : 900 euros.

Cette solution semble efficace, mais il est possible qu’il soit nécessaire de la renouveler ultérieurement. Parallèlement, les habitants continuent de se battre en tentant de capturer un maximum de papillons avec des pièges artisanaux. Eviter leur prolifique reproduction est indispensable. « C’est une catastrophe pour le village et le Vercors ! Le buis, c’est notre patrimoine, sans parler du risque d’incendies et d’éboulements que leur détérioration peut causer. Si on combat, on risque de perdre, mais si on ne le fait pas, on a déjà perdu ! », clame Marie-Claude François, une Choranchoise révoltée.

L’opération sera renouvelée si nécessaire. Elle a déjà séduit le directeur des Grottes de Choranche et des particuliers qui ont commandé la même prestation à l’entreprise spécialisée.

Retrouvez notre article dans le Mémorial de l'Isère du vendredi 9 septembre.

Mots clés : Pyrale du buis, Choranche,

2 commentaires
  1. alaing

    Les particuliers peuvent agir et contribuer à la lutte collective contre ce fléau. Pour agir ! La méthode > OUVREZ les images 1 à 3. La pyrale est un joli papillon nocturne inoffensif mais sa chenille est terriblement dévastatrice. ?partagez partagez pour réduire le désastre de l'an prochain ! https://www.facebook.com/alain.guillard.7/posts/1072499706105549


    Signaler un contenu illicite
  2. alaing

    Bravo ! les "autorités" locales ou régionales sont tellement traumatisées par les campagnes anti-insecticides qu'elles n'engagent pas ce type d'actions !


    Signaler un contenu illicite

Envoyer un commentaire