La chasse le dimanche contestée

Par Céline MAZET | Publié le 29 septembre 2016 à 10h00 | Modifié le 01 octobre 2016 à 11h02 | Vu 2163 fois
La chasse le dimanche contestée
- © DR

En cette période d’ouverture de la chasse, Etienne Spataro, président du Collectif pour le dimanche sans chasse, a récemment envoyé une pétition au ministère de l’Ecologie pour demander au gouvernement, pour la deuxième année consécutive, d’instaurer l’arrêt de la chasse le dimanche en France.

« Ce serait une mesure d’intérêt général répondant aux attentes des Français. La chasse crée un climat d’insécurité qui perturbe la pratique des autres sports et loisirs de plein air », insiste Etienne Spataro. Les cosignataires de cette pétition baptisée « Appel pour le dimanche sans chasse » sont nombreux : 975 organismes de sports et loisirs de plein air (centres équestres, associations de randonneurs, de vététistes, clubs de marche etc.) souhaitent qu’une loi soit votée en ce sens. Il s’appuie notamment sur un sondage Ifop, réalisé en janvier 2016, qui révèle que 8 Français sur 10 souhaitent que le dimanche devienne un jour non chassé.


Jean-Yves Expilly, président de l’Association des chasseurs de gibiers d’eau de l’Isère jusqu’en juin 2016, garde-chasse pour l’Association communale de chasse agrée (ACCA) de Vatilieu pendant 25 ans et auteur du livre « Une vie de passion », rappelle que dans toute activité, le risque zéro n’existe pas et que les conditions de sécurité de la pratique de la chasse ont été fortement durcies ces dernières années : tirs fichants : balles en direction du sol, gilets orange, miradors, panneaux etc. Supprimer la chasse le dimanche est pour lui inconcevable : « les grands gibiers sont régulés par les chasseurs. Si nous n’étions pas là, qui le ferait ? C’est lors des battues organisées que nous pouvons le chasser, comme le sanglier par exemple, une espèce nuisible. Ces battues au grand gibier sont souvent programmées le dimanche car il faut être nombreux et surtout qu’il y ait des jeunes plein d’énergie qui traquent (pistent) alors que les plus âgés postent (guettent.) Et les jeunes travaillent la semaine. Ils ne sont donc disponibles le dimanche ! », explique le chasseur de 68 ans.


Il souhaite que la nature soit partagée en bonne intelligence par tous et que les idées reçues sur la chasse cessent. « La chasse n’a pas besoin d’être défendue, elle a besoin d’être expliquée ! », lance-t-il avec conviction. En ce sens, il invite le grand public à participer dimanche 16 octobre à une journée gratuite et conviviale de découverte de la chasse, organisée par une soixantaine d’associations communales de chasse agrée (ACCA) du département et baptisée « Un dimanche à la chasse. »
A chacun de se faire sa propre opinion et de changer (ou non) son fusil d’épaule.

Mots clés : Chasse le dimanche,

0 commentaires

Envoyer un commentaire