Le Parc du Vercors reconnu Territoire à énergie positive pour la croissance verte

Publié le 21 décembre 2016 à 00h00 | Vu 636 fois
Le Parc du Vercors reconnu Territoire à énergie positive pour la croissance verte
Autour de Ségolène Royal, les signataires des conventions, PNR Vercors et GAM, Pays Voironnais et PNR Chartreuse et Sud-Grésivaudan - © Parc naturel régional du Vercors

Mardi 6 décembre, le Parc naturel régional du Vercors et Grenoble Alpes Métropole (GAM) signaient la convention Territoire à énergie positive pour la croissance verte (TEPCV).

Michel Vartanian, 1er vice-président du Parc du Vercors et Jérôme Dutroncy, vice-président délégué à l'environnement, l'air, le climat et la biodiversité de la Métropole représentaient les territoires auprès de la ministre de l'Environnement, Ségolène Royal. Cette convention permet aux communautés de communes du Massif du Vercors, du Vercors, du Pays du Royans et de la Raye de bénéficier d'aides directes sur trois ans pour financer des projets : réhabilitations énergétiques de bâtiments publics, extension de réseau de chaleur, acquisition de véhicules électriques, étude de faisabilité sur l'éolien…

La convention TEPCV permettra en outre de lancer une plateforme de rénovation énergétique de l'habitat sur trois de ces communautés de communes (CCMV, CCV, CCPR), en aidant financièrement les ménages souhaitant réaliser une rénovation énergétique de leur habitation principale. C'est en tout 562 000 euros qui bénéficient aux territoires des communautés de communes.

Le syndicat mixte du Parc du Vercors lancera trois actions en collaboration avec Grenoble Alpes Métropole : un dispositif d'autostop organisé avec une signalétique active et connectée, un projet pour encourager le stockage et le séchage du bois de chauffage, une étude et des actions de réduction de la pollution lumineuse.

Cette convention n'aurait pas été possible sans l'aide de la Région Auvergne Rhône-Alpes, de l'Ademe et de la Dreal qui ont permis la construction d'un projet Tepos commun entre le Vercors et la Métropole. Rappelons que Tepos est une reconnaissance régionale des territoires qui les engagent à produire autant d’énergie qu’ils n’en consomment d’ici 2050. L'aide régionale Tepos permettra de développer la collaboration avec la Métropole et d'animer l'élaboration d'une stratégie et d'un plan d'actions à moyen et long terme visant les économies d’énergie et le développement des énergies renouvelables.

C'est donc une double reconnaissance que viennent ainsi d'obtenir les deux territoires, régionale avec Tepos et nationale avec TEPCV. La transition énergétique, déjà bien engagée depuis plus de 20 ans sur ces deux territoires, va pouvoir être renforcée.

Mots clés : Parc du Vercors, TEPCV,

0 commentaires

Envoyer un commentaire