Prix Fifa: coup double pour Ronaldo, première pour Zizou?

Par AFP | Publié le 09 janvier 2017 à 11h40 | Modifié le 09 janvier 2017 à 17h48 | Vu 296 fois
Prix Fifa: coup double pour Ronaldo, première pour Zizou?
Cristiano Ronaldo, Ballon d'or 2016 - © AFP/Archives

Après le Ballon d'Or, une nouvelle récompense pour Cristiano Ronaldo ? Le champion d'Europe portugais est encore une fois le favori pour la remise du prix Fifa lundi, lors d'une cérémonie à Zurich où son entraîneur au Real, Zinédine Zidane, pourrait recevoir sa première grande distinction en tant que coach.

En 2016, la Fifa a mis fin à sa collaboration instaurée en 2010 avec France Football pour le Ballon d'Or. L'instance a ressuscité ses propres prix - désormais nommés en anglais pour l'international les "Best Fifa Football Awards" - qui jouent plus volontiers la carte paillettes avec l'actrice américaine Eva Longoria en maîtresse de cérémonie, secondée par l'animateur allemand, nettement moins connu, Marco Schreyl.

Mais il a beau y avoir maintenant deux récompenses, et deux ambiances (France Football n'a pas organisé de cérémonie), le résultat pourrait bien être le même. Au moins pour le titre de joueur de l'année, tant Cristiano Ronaldo a dominé la planète football la saison dernière. Comme pour le Ballon d'Or, il y a déjà des fuites et le journal Marca annonçait dimanche que Ronaldo va l'emporter, ce qui n'est pas vraiment un scoop.

CR7 a d'abord gagné la Ligue des champions avec le Real Madrid, la 3e de sa carrière, terminant au passage meilleur buteur de l'épreuve pour la quatrième édition d'affilée (16 buts en 12 matches).

Puis il a offert au Portugal le premier titre international de son histoire en battant la France en finale de l'Euro le 10 juillet, à l'issue d'un scénario incroyable (1-0 a.p.). Blessée, la vedette portugaise avait dû quitter les siens dès la 25e minute, en larmes sur une civière, avant de revenir au bord du terrain pour encourager ses troupes et donner les consignes, se substituant à son entraîneur, jusqu'aux dernières minutes et au but libérateur d'Eder en prolongation.

- 'Ma meilleure saison' -

Bref, une "année fantastique" pour Cristiano Ronaldo, "peut-être sa meilleure saison au niveau individuel et collectif", avait-il décrit dans le quotidien espagnol Marca mi-octobre. Et de quoi devancer a priori les deux concurrents finalistes pour le prix Fifa, Lionel Messi, malgré son nouveau titre de champion d'Espagne avec le Barça, et Antoine Griezmann.

Certes, "Grizou" a terminé meilleur buteur et meilleur joueur de l'Euro, mais il a perdu en finale contre Ronaldo, que ce soit en sélection avec l'équipe de France ou en C1 avec l'Atlético Madrid un peu plus tôt.

Seul accroc pour le Portugais de 31 ans: son nom est apparu dans le scandale des Football Leaks. Il est accusé par douze médias européens d'avoir dissimulé "150 millions d'euros dans les paradis fiscaux, grâce à des montages offshore passant par la Suisse et les Iles vierges britanniques", via son agent Jorge Mendes.

La star et Gestifute, la société de son agent, ont balayé ces accusations, qui ont tout de même conduit le fisc espagnol à s'intéresser à nouveau au dossier.

Pas sûr pour autant qu'elles troublent le vote des sélectionneurs et des capitaines des équipes nationales et des journalistes spécialisés qui vont attribuer le prix.

- 'Je viens de débuter' -

Pour l'entraîneur Fifa de l'année, Claudio Ranieri est en concurrence avec Fernando Santos et Zinédine Zidane.

Ranieri a signé l'exploit avec Leicester et son titre de champion d'Angleterre décroché à la surprise générale. Le flegmatique Santos a gagné l'Euro avec le Portugal, vantant la culture du résultat plutôt que le beau jeu. Quant à "Zizou", il a remporté la Ligue des champions en mai, la Supercoupe d'Europe en août dès ses premiers mois sur le banc du Real Madrid, puis le Mondial des clubs avant Noël.

L'ancienne star de l'équipe de France et du Real a tout gagné en tant que joueur. Et malgré sa courte carrière d'entraîneur, il pourrait déjà obtenir, à 44 ans, l'une des récompenses majeures de sa profession.

"Ce serait normal qu'on le donne à quelqu'un d'autre. Moi je viens de débuter", a-t-il toutefois temporisé mardi. "Tout cela est nouveau pour moi. Je dois continuer à travailler".

0 commentaires

Envoyer un commentaire