Au cinéma cette semaine : Loving

Publié le 02 mars 2017 à 00h00 | Modifié le 02 mars 2017 à 11h34 | Vu 274 fois
Au cinéma cette semaine : Loving
- © DR

Parmi les films à l’affiche cette semaine au cinéma les Mélies, Loving de Jeff Nichols, avec Joel Edgerton et Ruth Negga.

Quand Mildred annonce à Richard qu’elle est enceinte, celui-ci est ravi et la demande en mariage. Mais il est blanc et elle est noire, et, en Virginie, le mariage interracial est interdit en 1958. Aussi vont-ils se marier à Washington. Mais, peu après leur retour, ils sont arrêtés et condamnés à de la prison, sauf s’ils acceptent de plaider coupable et de quitter l’État, pendant au moins 25 ans.
En s’inspirant d’une histoire authentique, qui a donné lieu à un célèbre arrêt de la Cour suprême («?Loving v. Virginia?») du 12 juin 1967, autorisant les mariages mixtes, Jeff Nichols (Midnight Special, Mud, Take Shelteer) a évité le film à thèse pour se concentrer sur la belle histoire d’amour d’un couple ordinaire pris dans la tourmente du racisme. Surtout, il a évité le piège de la complaisance dans la dénonciation de ce racisme, thème finalement peu développé mis à part les aspects judiciaires, puisque l’on voit l’amitié qui unit les uns et les autres.
Avec une mise en scène brillante, une photographie superbe, un couple de comédiens exceptionnels, Joel Edgerton, impressionnant en homme fruste, digne et mutique, et Ruth Negga, sensationnelle en femme combative et intelligente, et une histoire très forte, il rend un magnifique hommage à ce couple... qui porte bien son nom de Loving (aimant).

Le racisme institutionnel de l’époque est d’autant plus choquant qu’il se réclame de Dieu : «Dieu Tout-Puissant a créé les races blanche, noire, jaune et rouge, et les a placées sur des continents séparés. (...) S’Il a ainsi séparé les races, c’est parce qu’Il n’avait pas l’intention qu’elles se mélangent.» Le courage et le magnifique amour du couple permettent d’oublier ces infamies.

Drame américano-britannique (2016) de Jeff Nichols, avec Joel Edgerton (Richard Loving), Ruth Negga (Mildred Loving), Marton Csokas (le shérif Brooks), Nick Kroll (Bernie Cohen), Terri Abney (Garnet), Alano Miller (Raymond), Jon Bass (Phil Hirschkop), Christopher Mann (2h03).

Les séances : jeudi 2 mars, 20 h vost ; vendredi 3 mars, 18 h 30 ; samedi 4 mars, 18 h 30 ; dimanche 5 mars, 20 h vost ; mardi 7 mars, 20 h 30.

0 commentaires

Envoyer un commentaire