Fête du saint-marcellin : conférence avec Gilles Reinhardt, chef au restaurant Paul Bocuse

Publié le 22 mars 2017 à 16h50 | Modifié le 22 mars 2017 à 17h04 | Vu 1506 fois
Fête du saint-marcellin : conférence avec Gilles Reinhardt, chef au restaurant Paul Bocuse
- © Gilles Reinhardt © Gilles Reinhardt

Dans le cadre de la 17e édition de la fête du saint-marcellin qui se déroulera les vendredi 31 mars, samedi 1er et dimanche 2 avril, l’Association Les industriels du Sud-Grésivaudan et le Comité pour le saint-marcellin organisent vendredi 31 mars à 18 h 30 au Diapason une conférence sur le thème « Le parcours d’un chef étoilé et les défis à relever pour rester leader ».

Elle sera animée par Gilles Reinhardt, chef de cuisine au restaurant Paul Bocuse à Collonges-au-Mont-d’Or, Meilleur ouvrier de France 2004.

Né le 21 mars 1975 à Mulhouse, Gilles Reinhardt grandit dans un petit village d’Alsace, Fellering. A 5 ans, il répète déjà inlassablement qu’il veut être cuisinier ; sa mère lui confectionne une toque et un tablier. Il pousse sa maman à lancer des invitations afin qu’il puisse cuisiner avec elle !

En 1991, il intègre l’école hôtelière de Strasbourg très réputée à cette époque et obtient un bac option cuisine qu’il reçoit avec mention en 1995. Sorti de l’école, il obtient son premier emploi dans un étoilé Michelin à Colmar « Le fer Rouge » ; puis il part à Paris où il sera cuisinier du ministre des Finances à Bercy. Mais il ambitionne de travailler avec les plus grands et rapidement il intègre la brigade de Paul Bocuse à Collonges-au-Mont-d’Or dans le restaurant 3 étoiles. Après deux années passées sous la discipline et la rigueur, il se retrouve chez Boyer « Aux Crayères» à Reims, 3 étoiles également où il continue d’apprendre le métier et la précision de cuisiner. Il y restera trois ans.

En 2000, sur un coup de téléphone, il se fait rappeler par « le Maître de Collonges, le pape de la gastronomie française », comme sous-chef de cuisine. A partir de ce moment, il enchaîne les concours de cuisine internationaux prestigieux et à chaque fois monte sur le podium.

Mais son obsession est de décrocher le fameux titre de Meilleur ouvrier de France. Son destin est scellé en 2004 lorsqu’il le décroche. Il est décoré par le président de la République à l’Elysée.

Aujourd’hui chef de cuisine au restaurant de Paul Bocuse, 3 étoiles au guide Michelin, il voyage à travers le monde dès que son emploi du temps le permet, notamment au Vietnam, à Djakarta ou à Hong Kong, pour promouvoir la cuisine française et porter haut le nom de Paul Bocuse. Il intervient également dans de nombreuses formations pour les chefs et démonstration dans les écoles hôtelières, notamment celle des japonais et dans le célèbre Institut Paul Bocuse.
Sa devise : « On vaut ce que l’on veut ».

 


Réservations au 04 76 38 21 18 ou 06 07 17 60 73 – aisg@sud-gresivaudan.org - www.industriels-sudgresivaudan.com

 

0 commentaires

Envoyer un commentaire