Emmanuel Macron devient le 26e président

Par AFP | Publié le 14 mai 2017 à 06h00 | Modifié le 14 mai 2017 à 06h51 | Vu 182 fois
Emmanuel Macron devient le 26e président
La nouvelle Première dame Brigitte Macron, le 14 mai 2017 à l'Elysée à Paris - © POOL/AFP

Le plus jeune président que la France ait jamais élu, le centriste Emmanuel Macron, entre officiellement en fonction dimanche, une semaine après avoir battu dans les urnes sa rivale d'extrême droite Marine Le Pen.

Le nouveau chef de l'Etat, qui a promis de réformer "profondément la vie politique" française, sait que de lourds défis l'attendent dans un pays très divisé, en proie à un chômage endémique (10%) et qui doit faire face à la menace terroriste.

"La tâche est immense ! (...) Je vous servirai", a-t-il promis le soir de son élection, le 7 mai. Pour cela, l'ancien banquier et ancien ministre, libéral en économie comme sur les sujets de société, aurait aussi besoin que son mouvement remporte une majorité aux législatives des 11 et 18 juin.

C'est au palais présidentiel de l'Elysée, à 10h00 (08h00 GMT), qu'a lieu la passation de pouvoir, une cérémonie solennelle et traditionnelle, dans une capitale sécurisée par 1.500 policiers.

Pour le passage de relais avec son ancien ministre de l'Economie de 39 ans, le président socialiste sortant François Hollande a indiqué son intention de "tout faire pour que ce soit simple, clair et amical".

- Code nucléaire perdu... -

"Je ne passe pas le pouvoir à un opposant politique, c'est quand même plus simple", a souligné celui qui avait renoncé à se représenter pour un second mandat en décembre, à cause de son impopularité record.

François Hollande accueillera néanmoins son successeur selon la tradition: au bout du tapis rouge, sur le perron de l'Elysée, avant un tête-à-tête lors duquel il va lui communiquer les codes de l'arme nucléaire, notamment.

A charge pour Emmanuel Macron de ne pas réitérer la bévue d'un de ses prédécesseurs, le socialiste François Mitterrand, qui, en 1981, oublia ce code nucléaire dans la poche d'un veston envoyé le soir même chez le teinturier... Sitôt l'étourderie repérée, un motard fut dépêché et récupéra à temps le précieux objet.

MM. Hollande et Macron devraient aussi échanger sur les "grands problèmes du monde, et notamment l'engagement de la France au Mali (...) et puis, peut-être aussi, (tenir) des propos plus quotidiens, plus amicaux", a estimé Dominique Rousseau, professeur de droit constitutionnel, dans une interview en ligne.

François Hollande veut s'assurer que son successeur "disposera de tous les éléments qui lui permettront d'être efficace dès le premier jour, que tous les dossiers sur les sommets internationaux soient préparés, que les sujets économiques et industriels soient bien appréhendés et que toutes les équipes fonctionnent en harmonie", a-t-il confié à l'AFP lundi, dans l'avion qui le ramenait de Berlin où il venait de partager un dîner d'adieu avec la chancelière allemande Angela Merkel.

Après avoir raccompagné M. Hollande dans la cour d'honneur, Emmanuel Macron se verra remettre les insignes de Grand Croix de la Légion d'honneur puis assistera à la proclamation du résultat officiel de l'élection présidentielle par le président du Conseil constitutionnel Laurent Fabius.

- Rituels -

Allocution du nouveau président, honneur au drapeau, hymne national, revue des troupes dans le parc, et 21 coups de canon compléteront le cérémonial à l'Elysée, avant son départ pour l'Arc de Triomphe où il posera une gerbe sur la tombe du soldat inconnu, qui représente tous les soldats tués au cours de la Première guerre mondiale.

Très vite, M. Macron devrait désigner son Premier ministre et former son gouvernement. Ses prédécesseurs dans la fonction ont le plus souvent nommé leur chef de gouvernement le jour même de la passation de pouvoir.

Emmanuel Macron devrait attendre lundi, selon le calendrier évoqué par son entourage.

Lundi, le centriste qui prône une Europe à la fois "conquérante" et protectrice doit aussi se rendre à Berlin, son premier déplacement à l'étranger, pour rencontrer Angela Merkel. La chancelière a souligné lors d'une précédente rencontre leurs nombreuses "convergences" de vue.

En 2012, François Hollande avait rendu visite à Mme Merkel le jour même de son investiture.

Le président Macron entend également se rendre très prochainement sur un théâtre d'opérations, auprès des troupes françaises, sans doute en Afrique.

En attendant, François Hollande prépare discrètement sa sortie. Mais contrairement à Nicolas Sarkozy (droite) qu'il avait remplacé en 2012, M. Hollande s'est gardé d'annoncer son retrait de la vie politique.

Mots clés : Macron, Nouveau président,

0 commentaires

Envoyer un commentaire