Au cinéma cette semaine : Le roi Arthur - La légende d’Excalibur

Publié le 18 mai 2017 à 10h09 | Modifié le 18 mai 2017 à 10h15 | Vu 256 fois
Au cinéma cette semaine : Le roi Arthur - La légende d’Excalibur

Cette semaine, parmi les films à l’affiche au cinéma Les Méliès à Saint-Marcellin : Le roi Arthur - La légende d’Excalibur de Guy Ritchie, avec Charlie Hunnam et Jude Law.

Les mages ont vécu en harmonie avec les humains. Mais le mage Mordred a décidé d’exterminer tous les hommes, et il lance ses troupes innombrables à l’assaut de Camelot. Le roi Uther s’oppose à elles, seul, armé de son épée magique, Excalibur. Mais, après sa victoire, il est tué par Vortigern, son frère, sous les yeux de son très jeune fils, qui s’enfuit sur une barque. Peu après, il est recueilli par des prostituées qui le prénomment Arthur. En grandissant, il apprend les lois de la rue. Guy Ritchie revisite, avec beaucoup de libertés, le mythe du roi Arthur et de son épée magique Excalibur. Dès les premières images, on est fasciné par la beauté des décors, en particulier de cette ville fortifiée Camelot, construite à flanc de montagne. Il en est de même pour les costumes, l’intérieur des villes, tel Londinium (le futur Londres), et, surtout, les créatures magiques, éléphants, serpent immense, etc.

Mais, ce qui fait l’intérêt de ce film spectaculaire et très distrayant, ce sont ces dialogues brillants, qui donnent une belle profondeur aux personnages, en particulier au héros, qui peine à accepter son destin. L’interprétation est sensationnelle, avec Charlie Hunnam, très crédible et plein de finesse, et Jude Law, à la fois séduisant et terrifiant. Malheureusement, la mise en scène est assez lourde, avec une musique insupportable, et le film est beaucoup trop long, tout comme les combats. Ce personnage de voyou qui se découvre un destin glorieux, qu’il a du mal à accepter, est très attachant, d’autant plus qu’il passe son temps à défendre ses proches et qu’il est capable de pardonner. L’histoire montre que les épreuves sont là pour aguerrir ceux qui les vivent et leur permettre de grandir. Mais les combats sont très violents.

Aventures fantastiques américano-britannico-australiennes (2017) de Guy Ritchie, avec Charlie Hunnam (le roi Arthur), Jude Law (Vortigern), Astrid Bergès-Frisbey (le Mage), Djimon Hounsou (Bedivere), Eric Bana (le roi Uther), Aidan Gillen (Bill) (2 h 06). (Grands adolescents). Sortie le 17 mai.

Les séances : vendredi 19 mai à 18 h 30 – samedi 20 mai à 14 h 30 et 21 h – dimanche 21 mai à 15 h – lundi 22 mai à 20 h et mardi 23 mai à 20 h 30 (3D)

Mots clés : Cinéma les Méliès,

0 commentaires

Envoyer un commentaire