Au cinéma cette semaine : Le dernier vice-roi des Indes

Publié le 05 juillet 2017 à 17h29 | Modifié le 05 juillet 2017 à 17h32 | Vu 224 fois
Au cinéma cette semaine : Le dernier vice-roi des Indes
- © DR

Parmi les films à l’affiche cette semaine au cinéma Les Méliès à Saint-Marcellin : Le dernier vice-roi des Indes de Gurinder Chadha, avec Hugh Bonneville, Gillian Anderson.

Quand il arrive à New Delhi, en 1947, pour occuper les fonctions de vice-roi des Indes, lord Mountbatten a une mission de la plus grande importance : organiser l’indépendance du pays. Dans les étages inférieurs du palais, Jeet, au service du vice-roi, retrouve Aalia, qui travaille au service de la fille de celui-ci. Ils sont amoureux l’un de l’autre depuis un certain temps, mais ne peuvent conclure cet amour, car il est hindou et elle est musulmane.

D’origine anglo-indienne, Gurinder Chadha (Joue-la comme Beckham) portait ce sujet en elle depuis des années. En s’inspirant du livre de Larry Collins et Dominique Lapierre, mais aussi et surtout de celui de Narendra Singh Sarila, ancien aide de camp de lord Mountbatten, elle retrace ces jours essentiels qui ont conduit à la terrible partition de l’Inde, qui a provoqué le déplacement de plus de 14 millions de personnes, et entraîné la mort d’un million de gens. Avec des images superbes, elle fait revivre l’époque avec faste, tout en naviguant entre les élites et les personnes du peuple, pour bien faire comprendre la situation. Certes, sa mise en scène est académique, mais l’histoire est passionnante, d’autant plus qu’elle révèle le cynisme des politiques, prêts à tout pour préserver leurs intérêts. Hugh Bonneville et Gillian Anderson interprètent avec beaucoup de finesse le couple des Mountbatten, et ils sont entourés d’excellents comédiens.

Lady Mountbatten est magnifique, à la fois intelligente et généreuse, et son époux se révèle d’une belle droiture. Quant à la fin, bouleversante, elle montre que tous deux avaient vraiment le souci des autres.

Drame historique britannico-indien (2017) de Gurinder Chadha, avec Hugh Bonneville (lord Mountbatten), Gillian Anderson (Edwina Mountbatten), Manish Dayal (Jeet), Huma Qureshi (Aalia), Om Puri (Aalias Father), Michael Gambon (le général Hastings Ismay) (1h47). (Adolescents) Sortie le 5 juillet 2017.

Séances : mercredi 5 juillet, 15 h (3D), 20 h 30 ; vendredi 7 juillet, 18 h 30, 21 h ; samedi 8 juillet, 15 h, 21 h ; dimanche 9 juillet, 20 h 30 ; lundi 10 juillet, 18 h 30 (3D) ; mardi 11 juillet, 20 h 30.

 

0 commentaires

Envoyer un commentaire